Página 1 dos resultados de 264 itens digitais encontrados em 0.001 segundos

A infiltração policial como meio de investigação de prova nos delitos relacionados à criminalidade organizada; L´infiltration d´agent de police comme une méthode d´investigation de preuve du délit de la criminalité organisée

José, Maria Jamile
Fonte: Biblioteca Digitais de Teses e Dissertações da USP Publicador: Biblioteca Digitais de Teses e Dissertações da USP
Tipo: Dissertação de Mestrado Formato: application/pdf
Publicado em 28/04/2010 PT
Relevância na Pesquisa
27.320142%
Esta dissertação tem como objetivo principal o estudo da infiltração policial como meio de investigação de provas nos delitos relacionados à criminalidade organizada, em especial no ordenamento jurídico brasileiro. Para tanto, procura-se demonstrar, primeiramente, o que é o crime organizado, analisando-se a evolução legislativa em torno desde fenômeno, e salientando-se a necessidade de defini-lo juridicamente de maneira coerente. Aborda-se, também, o tema das provas no processo penal, com ênfase na sua definição e classificação; para que se possa passar, então, ao estudo dos meios de investigação de prova aplicados no combate ao crime organizado, dentre os quais se destaca a infiltração de agentes policiais. Em seguida, estuda-se a infiltração de agentes em seus pormenores, ressaltando seus antecedentes históricos, sua conceituação e objetivos, sua tipificação legal no ordenamento jurídico brasileiro, as recomendações da Convenção de Palermo acerca do tema, as modalidades de infiltração, os tipos de policiais infiltrados, e o dilema ético inerente ao meio de investigação. Recebem atenção especial as questões da responsabilização penal do agente pelas condutas praticadas na condição de infiltrado; da diferenciação entre o agente infiltrado e o agente provocador; e da possibilidade de utilização da prova obtida pelo agente infiltrado como base para a condenação. Ainda...

O sigilo da fonte de informação jornalística como limite à prova no processo penal; Le secret de la source de linformation journalistique comme limite à la preuve pénale.

Vieira, Ana Lúcia Menezes
Fonte: Biblioteca Digitais de Teses e Dissertações da USP Publicador: Biblioteca Digitais de Teses e Dissertações da USP
Tipo: Tese de Doutorado Formato: application/pdf
Publicado em 05/06/2012 PT
Relevância na Pesquisa
37.952908%
O tema do segredo jornalístico ecoa profundamente no campo do processo penal, com grandes discussões não apenas teóricas, mas de atual importância prática para o futuro do direito à informação e para uma necessidade de realização da justiça. É nesse ponto de intersecção ampla liberdade de imprensa e acertamento de uma verdade processual justa que se acirra o debate sobre ser absoluto ou relativo o sigilo da fonte, com apresentação de inúmeras razões favoráveis ou contrárias a essa espécie particular de segredo. O consenso doutrinário e jurisprudencial acerca da questão está longe de ser atingido, sobretudo porque o status jurídico constitucional do sigilo jornalístico parece protegê-lo de intervenções limitativas do legislador, sempre vistas, politicamente, como espécies de agressão. Este trabalho, portanto, dedica-se a examinar a confidencialidade da fonte de informação jornalística como limite à prova penal no contexto da sociedade contemporânea da comunicação midiática. A tese que ora propomos é que o sigilo da fonte de informação jornalística, regra de direito e garantia fundamental prevista no art. 5º XIV da Constituição Federal brasileira, é um limite à prova no processo penal. Do ponto de vista do direito à informação...

De la preuve testimoniale et de la preuve littérale en droit romain

Bernard, Firmin de
Fonte: Impr. montalbanaise Publicador: Impr. montalbanaise
Tipo: Livre
Publicado em //1885 FRE
Relevância na Pesquisa
27.320142%

Le fonctionnement du régime de preuve libre dans un système non-expert : le traitement symptomatique des preuves par la Section de la protection des réfugiés

Houle, France
Fonte: Les Éditions Thémis Publicador: Les Éditions Thémis
Tipo: Artigo de Revista Científica Formato: 1005038 bytes; application/pdf
FR
Relevância na Pesquisa
27.619517%
Le régime de preuve libre peut être particulièrement ardu à appliquer dans un contexte multiculturel. À cet égard, la Commission de l’immigration et du statut de réfugié est un terrain propice à l’examen de cette question puisque ce tribunal est quotidiennement confronté aux difficultés liées à l’intégration de la dimension multiculturelle dans son processus décisionnel et, si on donne foi à ses détracteurs, elle ne réussit pas très bien à le faire. En fait, lorsqu’on examine les décisions négatives de ce tribunal administratif, ilfaut constater que les raisonnements étayés dans les motifs des commissaires sont souvent insatisfaisants sur le plan juridique. Dans ce texte, l’auteure montre que le demandeur du statut de réfugié doit renverser deux présomptions simples : une présomption de mauvaise foi à l’égard de son témoignage et une présomption d’objectivité des documents publics servant de preuve du contexte général (politique, social et économique) qui règne dans les pays d’origine des réfugiés. Elle fait ressortir les iniquités qui découlent de l’examen des preuves testimoniales et documentaires à partir de telles présomptions et notamment qu’il résulte de ces pratiques...

La preuve par document technologique

Fabien, Claude
Fonte: Revue juridique Thémis Publicador: Revue juridique Thémis
Tipo: Artigo de Revista Científica Formato: 791515 bytes; application/pdf
FR
Relevância na Pesquisa
27.320142%
Adoptée et entrée en vigueur en 2001, la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information a substantiellement modifié le Code civil du Québec pour y faire entrer la preuve par document technologique. L’auteur applique à cette loi une grille d’analyse civiliste pour en saisir le sens et la portée et pour vérifier dans quelle mesure le « document technologique » s’intègre harmonieusement dans le système de preuve du droit civil. Le bilan est mixte. Certains traits de la réforme sont tout à fait réussis, alors que d’autres laissent voir des difficultés qui ne paraissent pas entièrement résolues.; Un résumé en anglais est également disponible.

Confesser un homicide : le rôle de l’enquêteur et de la preuve

Poirier, Myriam
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
37.498613%
Les chercheurs s’étant penchés sur les facteurs influençant la décision du suspect de confesser son crime ont mis en évidence que deux facteurs sont principalement influents : la force de la preuve (Des Lauriers-Varin et St-Yves, 2006; Moston et al., 1992) et la conduite de l’enquêteur (Holmberg et Christianson, 2002; Kebell et al., 2005). Par contre, les contradictions entre ces études ont apporté davantage de confusion que de réponses à la pratique. Cette étude vise donc à explorer l’incidence de ces deux facteurs sur l’inclination du suspect à confesser son crime et les possibles interactions entre eux. Pour ce faire, 50 enregistrements vidéo d’interrogatoires d’homicide furent visionnés et les données furent soumises à des analyses statistiques et qualitatives. Les résultats d’une régression logistique démontrent que la conduite de l’enquêteur est le facteur prédominant pour prédire l’obtention d’aveux du suspect en contrôlant pour l’effet des variables statiques et de la preuve. Également, les résultats mettent en évidence qu’en augmentant les attitudes et comportements associés à une conduite « positive », l’enquêteur augmentait les probabilités d’aveux du suspect. De plus...

Le document technologique original dans le droit de la preuve au Québec

de Saint-Exupéry, Gilles
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
37.706833%
L’adoption de la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information en 2001 a permis de mettre en place un cadre juridique favorisant l’intégration des technologies de l’information dans le droit. Plus particulièrement en droit de la preuve, cela a conféré au document technologique la qualité d’élément de preuve. Dans ce contexte il a été nécessaire d’adapter certains articles du Code civil du Québec et du même fait certaines règles dont la règle de la meilleure preuve, telle que prévue à l’article 2860 C.c.Q.. Cette règle s’appuyait jusqu’à présent sur la notion d’original, notion propre au support papier dont il a fallu trouver un équivalent pour le document technologique. C’est ce qu’a fait la Loi en prévoyant à son article 12 les caractéristiques de l’original technologique. Nous nous penchons sur cette notion en regardant quelles sont ses origines et ses justifications, puis nous avons analysé l’article 12 de la Loi qui traite de l’original sous forme technologique. Enfin nous nous sommes interrogé sur la place des reproductions dans le contexte technologique et nous avons vu que celles-ci ont pris de plus en plus d’importance à côté du document original...

Droit de la preuve appliqué au commerce électronique au Canada: droit civil / common law

DINU, Irina
Fonte: Centre de recherche en droit public (CRDP) Publicador: Centre de recherche en droit public (CRDP)
Tipo: Artigo de Revista Científica
FR
Relevância na Pesquisa
27.619517%
Cet article traite des règles de preuve dans un contexte électronique, et souligne les différences et similitudes entre les systèmes retenus par les provinces de common law et de droit civil. Il présente certains principes généraux, ainsi qu’un bref survol du droit de la preuve face à l’avènement de l’immatériel. Il englobe une analyse des règles d’admissibilité de la preuve telles que la règle de la meilleure preuve, et l’exception au ouï-dire, ainsi que la force probante des documents électroniques. Il envisage, enfin une application pratique, soit la signature électronique.; This article deals with the rules of evidence in the context of electronic environment, and emphazises the differences and similarities between systems adopted by provinces ruled by common law and civil law. It presents a few general principles and skims over the rules of evidence in the face of the advent of immateriality. It includes an analysis of the rules of admissibility such as the rule of the best evidence and the exception of hearsay as well as the probative strength of electronic documents. Finally it studies a practical application : electronic signature.

La transformation des enquêtes policières due à l’influence des technologies : perspective d’une unité policière spécialisée en analyse judiciaire informatique

Baril, David-Emmanuel
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
27.498613%
La popularité des technologies de l’information et des communications entraîne l’augmentation de la preuve retrouvée sous forme numérique lors d’enquêtes policières. Les organisations policières doivent innover afin d’analyser, gérer et tirer profit de cette preuve numérique. En réponse, elles ont constitué des unités spécialisées en criminalité technologique et en analyse judiciaire informatique. La présente étude utilise les théories de l’innovation afin de déterminer comment l’évolution des technologies et des tendances en matière de criminalité technologique influencent les enquêtes et les organisations policières. Cette recherche vise à augmenter les connaissances sur ces unités spécialisées en quantifiant et en qualifiant leur travail quotidien. Avec la collaboration d’une unité policière canadienne spécialisée en analyse judiciaire informatique, une analyse détaillée des demandes d’expertise adressées à leur service a été effectuée. Les résultats indiquent une augmentation de la preuve numérique avec la prévalence de certaines formes de criminalité et de certains appareils électroniques. Les facteurs influençant le délai de traitement sont soulignés ainsi que les stratégies mises de l’avant afin de gérer efficacement l’accroissement des demandes de service. Finalement...

Gémellité, dédoublement et changement de perspectives dans la trilogie d’Agota Kristof: Le Grand cahier, La Preuve, Le Troisième mensonge

Alfaro Amieiro, Margarita
Fonte: Asociación de Profesores de Francés de la Universidad Española Publicador: Asociación de Profesores de Francés de la Universidad Española
Tipo: Artigo de Revista Científica
FRA
Relevância na Pesquisa
27.320142%
Agota Kristof (1935-2011), escritora húngara exiliada en Suiza desde 1956, aborda el tema de la gemelidad en sus tres primeras novelas: Le Grand cahier(1986), La Preuve (1988), Le Troisième mensonge (1991). Los dos personajes principales, Lucas y Claus, representan el ideal soñado de hermanos gemelos como vía de alcanzar la identidad plena. De novela en novela surge una gemelidad perversa caracterizada por el desdoblamiento y el juego ficcional. Sus personajes encarnan, tanto la parodia del individuo incapaz de vivir en un proyecto de unidad, como la alegoría sarcástica de la situación vivida en la Europa del Este a lo largo del siglo XX. La experiencia totalitaria marca su vida y su obra.; Agota Kristof (1935-2011), Hungarian writer exiled in Switzerland since 1956, tackles the topic of twinship in her first three novels: Le Grand cahier(1986), La Preuve (1988), Le Troisième mensonge (1991). The two main characters, Lucas and Claus, represent the dream of twin brothers as a way of reaching the full identity. From one novel to other arise a wicked twinship characterized by the splitting and the fictional game. Her characters embody the parody of men unable to live in a unity project and the sarcastic allegory of the lived situation in eastern Europe in the XX century. The experience of totalitarianism marks her live and her work.

La preuve par métadonnées

Dicecca, Christopher
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
37.619517%
L’entrée en vigueur de la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information (ci-après la Loi), est la concrétisation de la prise en compte par le droit, de la preuve technologique. La notion de document technologique est à la fois centrale dans la Loi et dans le Code civil du Québec. Il s’est parfaitement intégré aux divers moyens de preuve du Code civil. Nous allons nous intéresser à cette notion qu’est le document technologique, mais davantage à ses éléments structurants, les métadonnées. Nous allons nous pencher sur la notion, ses origines et ses domaines de prédilection, faisant d’elles, un objet a priori essentiellement technologique, avant de les envisager dans un contexte de preuve. Nous allons voir quel potentiel probatoire les métadonnées représentent, à l’appui d’un document technologique. Enfin, nous nous interrogerons sur leur rôle probatoire autour des notions de copie-transfert et des obligations posées par la Loi, afin que ces deux modes de reproduction des document, puissent légalement tenir lieu du document original, soit la certification et la documentation.; The entry into force of the Act to establish a legal framework for information technology (hereafter «the Law») symbolises the embodiment of technological evidence into law. The notion of technological document is central to this Law. It is perfectly integrated to the different means of evidence in the Civil code. We will of course look at the notion of technological document...

Les potentielles sources d’erreurs au niveau des preuves d’ordre scientifique

Aubert-Lehoux, Édith
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Travail aux cycles supérieurs / Graduate student work
FR
Relevância na Pesquisa
27.320142%
Différentes causes peuvent être répertoriées pour expliquer une erreur judiciaire. Le présent travail s’intéresse plus spécifiquement aux erreurs commises dans les expertises d’ordre scientifique admises au tribunal. Pour la revue de littérature, nous faisons un survol des différentes erreurs qui peuvent survenir tout au long du processus judiciaire, c’est-à-dire de la scène de crime jusqu’à la présentation de la preuve scientifique au tribunal. Dans un deuxième temps, l’analyse se base sur des cas concrets où plusieurs condamnés furent acquittés à la suite de la découverte d’erreurs commises par un pathologiste médicolégal. Ce dernier a notamment fait des fautes graves tant durant l’autopsie, que dans ses analyses, ainsi qu’au cours de ses témoignages. Nous nous attardons à la façon dont l’expertise médicale est présentée par l’expert et la manière d’énoncer la valeur de l’indice scientifique, ainsi que sur l’appréciation des juristes face à cette expertise scientifique. Nous constatons que plusieurs erreurs auraient pu être évitées à l’aide d’une logique probabiliste dans l’inférence. Une part de responsabilité revient également aux acteurs du système de justice pénale qui doivent demeurer vigilants à l’égard de la preuve scientifique de façon à ne pas la voir comme une vérité absolue.; Several causes can be listed to explain a miscarriage of justice. The present work focuses on the mistakes made in the scientific expertise admitted in court. For the literature review...

La preuve ontologique de l'existence de Dieu chez Descartes

Laperle, Erik
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
37.973704%
Ce projet de mémoire de maîtrise portera sur Descartes et la preuve dite "ontologique" de l'existence de Dieu. La présentation qui sera faite de cette preuve, de ses tenants et de ses aboutissants, tiendra compte: premièrement, du rôle et du statut de celle-ci dans l'ordre des raisons métaphysiques; deuxièmement, des relations entre la preuve "ontologique" et la preuve dite "par les effets"; et troisièmement, des différentes oeuvres de Descartes dans lesquelles il est question de l'argument ontologique. Ainsi, cette analyse permettra de noter les différences relatives qu'il pourrait y avoir chez Descartes quant au fond ou à la forme de cet argument. Nous évoquerons notamment la position différente qu'occupe cette preuve dans deux écrits, soient les Méditations métaphysiques (1641) et les Principes de la philosophie (1644). Ce genre d'analyse nous permettra de nous pencher sur le débat initié par Martial Guéroult et Henri Gouhier concernant la place de la preuve "ontologique" de l'existence de Dieu au sein de l'ordre des raisons métaphysiques ainsi que ses relations avec la preuve "par les effets". La postérité de ce débat sera également considérée. Aussi, nous serons à même de poser la question à savoir s'il y a une évolution de la preuve "ontologique" de l'existence de Dieu au fil des oeuvres dans la pensée de Descartes. En résumé...

La preuve et la conservation de l'écrit dans la société de l'information

CAIDI, Stéphane
Fonte: Centre de recherche en droit public (CRDP) Publicador: Centre de recherche en droit public (CRDP)
Tipo: Artigo de Revista Científica
FR
Relevância na Pesquisa
27.320142%
Il est devenu commun de dire que notre société se transforme inexorablement en une société dite de « l'information ». Cette transformation se caractérise entre autres par une utilisation accrue des technologies de l’information afin de communiquer, d’échanger ou de transiger. Les supports traditionnels de communication (tel que le papier) cèdent progressivement leur place à de nouveaux supports technologiques favorisant l’efficacité et la rapidité des échanges, et par la même occasion le développement du commerce électronique. Qu’on le souhaite ou non, un constat s’impose : la montée en puissance des réseaux virtuels a eu raison du monopole du papier. Sur le plan juridique, cette nouvelle réalité bouleverse aussi considérablement les règles de droit civil largement pensées et ancrées dans un contexte papier. L’avènement de la numérisation et du phénomène de la dématérialisation des supports ont effectivement soulevé plusieurs questions d’ordre juridique tout à fait nouvelles que nous pourrions résumer de la manière suivante : Quels sont les rapports entre l’écrit et son support autre que le papier? Quelles sont les caractéristiques de l’écrit faisant appel aux technologies de l’information? Ce type d’écrit peut-il être admis en tant que moyen de preuve? Si oui...

La règle de la meilleure preuve à l'aune de la distinction copie-transfert

GUILMAIN, Antoine
Fonte: Centre de recherche en droit public (CRDP) Publicador: Centre de recherche en droit public (CRDP)
Tipo: Artigo de Revista Científica
FR
Relevância na Pesquisa
27.498613%
La Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information a engendré deux modes alternatifs de reproduction des documents, qui seront présentés dans le présent travail, à savoir la copie et le transfert. Une telle évolution a soulevé de nouvelles problématiques, parmi lesquelles l’application de la règle de la meilleure preuve : il s’agit notamment de déterminer dans quelles conditions une copie ou un document résultant d’un transfert pourront « légalement tenir lieu » de l’original. D’une part, nous examinerons successivement les exigences d’intégrité et de certification pour qu’une copie d’un document technologique soit admissible à titre de meilleure preuve. D’autre part, nous porterons notre attention sur l’admissibilité en preuve d’un document résultant d’un transfert et l’obligation de documentation qui résulte des différences inhérentes entre le support papier et le support technologique.

L'utilisation du domaine de la preuve par la Cour suprême du Canada dans la détermination des droits économiques des Autochtones conformément à ses propres valeurs

Walsh, Francis
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
37.706833%
La Cour suprême du Canada (« Cour ») prône « ses propres valeurs» dans la détermination des droits économiques des Autochtones, dont la prédominance des intérêts économiques des non Autochtones, ainsi que la protection du couple souveraineté canadienne/primauté du droit. Ces valeurs sont maintenues avec constance par la Cour, malgré l'évolution du cadre juridique canadien applicable aux revendications des droits économiques par les Autochtones. Ce mémoire démontre que, depuis la constitutionnalisation des droits économiques des Autochtones en 1982, le domaine de la preuve - tant par l'invocation de règles de preuve que par l'appréciation de la preuve - est le principal outil invoqué par la Cour en rhétorique au soutien de la détermination des droits économiques des Autochtones selon ses propres valeurs. De plus, notre recherche nous a également permis de formuler plusieurs critiques relatives à l'indiscipline de la Cour dans l'application du domaine de la preuve dans les décisions portant sur les droits économiques des Autochtones.; When determining the scope of Aboriginal economic rights, the Supreme Court of Canada (« Court ») values the economic interests of non-Aboriginals and the reaffirmation of Canadian sovereignty/rule of law over Aboriginal claims. These values are advanced by the Court despite developments in the Canadian legal framework applicable to Aboriginal economic rights claims. This thesis demonstrates that...

L'expérience comme mode de détermination des faits dans le procès civil

Troup, Tomáš
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
27.619517%
L'utilisation de l'expérience comme un mode de détermination des faits, c'est-à-dire comme un élément qui comble les lacunes dans l'ensemble des éléments de preuve dans le procès civil, est un thème quelque peu tabou. La doctrine est souvent basée sur la prémisse voulant que le décideur rende une décision uniquement en vertu des éléments de preuve et qu'il doit absolument s'abstenir d'insérer aux constatations quoi que ce soit qui n'est pas présent dans les éléments de preuve. Cette vision est éloignée de la réalité juridique. Dans la première partie, nous allons aborder les principes procéduraux qui empêchent l'utilisation de l'expérience comme mode de détermination des faits. Ce sont le principe de la reconstruction de l'événement du passé, le principe de l'abstraction des connaissances acquises hors du procès et le principe de l'exclusion de la preuve par ouï-dire. Ensuite, nous portons notre attention sur les différents types d'expérience, c'est-à-dire l'expérience profane, divisible en bon sens et sens commun, et l'expérience scientifique, ainsi sur leurs modes de fonctionnement dans le procès civil. La première partie se termine par une brève confrontation des différents types d'expérience avec les principes procéduraux. La deuxième partie est consacré à l'analyse de l'expérience dans trois instruments juridiques: la connaissance d'office...

Le rôle de la preuve dans la décision d’enregistrer un plaidoyer de culpabilité au Canada

Rousseau-Dumont, Karine
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Travail aux cycles supérieurs / Graduate student work
FR
Relevância na Pesquisa
37.928704%
Ce travail dirigé cherche à documenter les perceptions des accusés quant aux différentes preuves retenues contre eux lors d’accusations criminelles ainsi que l’influence de la force de la preuve sur la décision de plaider coupable. La négociation de plaidoyer de culpabilité étant très courante dans le système de justice canadien et l’avènement de nouvelles technologies guidant les professionnels et permettant l’exploitation de nouveaux types de preuves et de diverses techniques étant en constant mouvement, il est nécessaire d’étudier rigoureusement et de manière constante cette pratique. Pour ce faire, un questionnaire a été complété par 26 individus ayant eu des démêlés avec la justice et ayant plaidé ou ayant été trouvés coupables. Il a été observé que la grande majorité de ceux-ci (88.5%) plaident coupables. Parmi ces derniers, plus de la moitié soutiennent prendre cette décision avec pour principale raison la force de la preuve disponible contre eux. Lorsque les individus qualifient la preuve de forte, on retrouve toujours la présence d’au moins une preuve matérielle. Les résultats de ce travail mettent de l’avant que la crédibilité accordée à la preuve matérielle est généralement plus grande et moins variable que celle accordée à la preuve par témoignage. En ce sens...

La difficile réconciliation de la vérité et de l'équité dans la procédure pénale en matière d'agression sexuelle

Pagé-Arpin, Maude
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation
FR
Relevância na Pesquisa
27.498613%
Dans ce mémoire, nous nous interrogeons sur de nouvelles règles de preuve du Code criminel pour déterminer si elles ont complètement éliminé le phénomène de victimisation des plaignantes dans les procédures en matière d'agression sexuelle. Nous émettons l'hypothèse qu'elles n'ont pas éliminé le traitement inéquitable des victimes dans le procès pénal et que ce traitement inéquitable nuit autant à la recherche de la vérité qu'au respect des droits des plaignantes. Nous examinons d'abord les droits constitutionnels respectifs de la plaignante et de l'accusé dans le procès en matière de crimes sexuels et leur interaction avec des règles qui portent sur la réputation et l'état de santé des deux protagonistes dans de telles affaires. Nous observons que ces règles de preuve offriraient une symétrie apparente au sujet du traitement de la mauvaise réputation de l'accusé et de la réputation sexuelle et la santé mentale de la victime dans la procédure. Cette symétrie serait toutefois imparfaite, inappropriée ou biaisée par le caractère adversaire du procès et la priorité accordée aux droits constitutionnels de l'inculpé et ce, parfois même au détriment de la vérité et de la justice. Enfin, nous proposons des modifications aux règles actuelles de preuve et de procédure en matière d'agression sexuelle pour favoriser une meilleure recherche de la vérité et un respect accru des droits constitutionnels des victimes; In this master's thesis...

La preuve et la conservation de l'écrit dans la société de l'information

Caïdi, Stéphane
Fonte: Université de Montréal Publicador: Université de Montréal
Tipo: Thèse ou Mémoire numérique / Electronic Thesis or Dissertation Formato: 6744197 bytes; application/pdf
FR
Relevância na Pesquisa
37.498613%
Il est devenu commun de dire que notre société se transforme inexorablement en une société dite de « l'information ». Cette transformation se caractérise entre autres par une utilisation accrue des technologies de l'information afin de communiquer, d'échanger ou de transiger. Les supports traditionnels de communication (tel que le papier) cèdent progressivement leur place à de nouveaux supports technologiques favorisant l'efficacité et la rapidité des échanges, et par la même occasion le développement du commerce électronique. Qu'on le souhaite ou non, un constat s'impose: la montée en puissance des réseaux virtuels a eu raison du monopole du papier. Sur le plan juridique, cette nouvelle réalité bouleverse aussi considérablement les règles de droit civil largement pensées et ancrées dans un contexte papier. L'avènement de la numérisation et du phénomène de la dématérialisation des supports ont effectivement soulevé plusieurs questions d'ordre juridique tout à fait nouvelles que nous pourrions résumer de la manière suivante: Quels sont les rapports entre l'écrit et son support autre que le papier? Quelles sont les caractéristiques de l'écrit faisant appel aux technologies de l'information? Ce type d'écrit peut-il être admis en tant que moyen de preuve? Si oui...